Publicité :

Une solution pour éviter l'éclatement des pneus

 
Cette solution est proposée par Francis Juvet, dont voici son texte et ses photos.
 

A la suite de l'éclatement des deux pneus de ma caravane sur l'autoroute en Italie (voir photo 1) je me suis intéressé de plus près au problème du gonflage des pneus et des conditions de stockage pendant les périodes de non utilisation des caravanes. Je vous résume ici le résultat de mes recherches et expériences personnelles.

  1. En Europe la vitesse maximum autorisée avec une caravane est en général de 80 km/h sur autoroute. Les caravaniers allemands ont toutefois la possibilité de faire agréer leur caravane sous certaines conditions techniques pour rouler à 100 km/h, mais cette disposition n'est valable que sur les autoroutes allemandes.

  2. Les pressions de pneus données par les fabricants de caravanes sont calculées pour une vitesse de 80 km/h et pour la charge maximum par axe, prescrite sur la plaquette signalétique de la caravane.

  3. Il faut savoir qu'en Allemagne la police est habilitée à stopper un attelage pour en contrôler le poids qui ne doit pas dépasser de 10 % celui indiqué sur la carte grise. Dans le cas contraire il y a amende et il faut décharger la caravane pour placer les objets dans la voiture pour autant que PTAC maximum n'est pas déjà atteint. Gare aux ennuis.

  4. Toujours changer les deux (ou quatre) pneus après maximum 6 ans, même si le profil est encore bon, car les pneus se déforment lors des longues périodes de stationnement, ce qui est en général le cas avec une caravane qui ne roule qu'occasionnellement. Des petites fentes près du bord de la jante sont un signal de faiblesse à ne pas négliger.

  5. Il est recommandé de monter des pneus renforcés (reinforced) et de respecter les indices de vitesse et de capacité de charge. Exemple:

- Indice de vitesse F = 80 km/h / J = 100 km/h / Q = 160 km/h / T = 190 km/h
- Capacité de charge par pneu 91 = 615 kg / 93 = 650 kg / 95 = 690 kg / etc.

  1. Pour le gonflage des pneus, Michelin donne les conseils suivants pour les remorques:
  • la pression de gonflage de référence est 2,5 bar pour pneus standard et 3.0 bar pour les pneus renforçés. Pour les remorques et caravanes qui travaillent souvent à la limite de capacité de charge des pneumatiques, il faut augmenter la pression de référence de 0,5 bar c'est-à-dire pour des pneus de tourisme standard: 2.5 bar + 0.5 bar = 3 bar et pour des pneus renforçés: 3.0 bar + 0.5 = 3.5 bar.
  • Quant à la différence de pression atmosphérique au bord de la mer ou en montagne, elle n'influence pratiquement pas la pression à l'intérieur du pneu et on peut donc ne pas en tenir compte.
  • Pour maintenir une pression constante dans les pneus, on peut gonfler ces derniers avec de l'Azote au lieu d'air. L'Azote est un gaz de l'air inerte et non-dangereux, dont les molécules de plus grande dimension que celles de l'air évitent la perte de pression par diffusion à travers le caoutchouc des pneus ne nécessitant qu'un contrôle annuel. Ainsi les pneus chauffent moins et grâce à la pression constante s'usent moins.
  1. Enfin, les périodes de stationnement ovalisent les pneus et si l'on veut maintenir ces derniers en bonne forme il existe 3 solutions, à savoir:
  • tous les mois, lever la caravane et faire tourner les roues d'un quart de tour.
  • enlever les roues et les remplacer par des supports métalliques qui se vissent avec les boulons de roues. (voir photo 2)
  • soulever la caravane au moyen de vérins afin de décoller les pneus du sol. Voir sur Internet le site (en Allemand) http://www.batteriecenter-sued.de qui livre des vérins s'adaptant au bord des jantes, ce qui présente l'avantage de ne rien devoir démonter.

ATTENTION
Avant de lever la caravane il faut TOUJOURS fixer l'attelage sur un crochet soit à la voiture, soit sur une embase bétonnée dans le sol (voir photo 3). Sinon il y de fortes chances qu'une fois la roue décollée du sol, la caravane opère une rotation par son propre poids. Et le serrage des roues doit se faire avec une clé dynamométrique à une force de 95 à 104Nm (Newton Meter) et être contrôlé après 50 km de route.

Je vous souhaite bonne route en toute sécurité ! Francis & R. Juvet

 
Photo 1 : les deux pneus éclatés

Photo 2 : un support à mettre à la place des roues, pour éviter qu'elles se déforment pendant l'hivernage

Photo 3 : la fixation de la flèche par une boule fixée au sol

 

Tous droits réservés Copyright & copy ; 1999-2003, Olivier Pottier