Traversée en ferries pour aller en Corse

Demandez et proposez des itinéraires routiers effectués avec une caravane.
Decarpentrie Bernard
Messages : 1986
Inscription : 20 févr. 2006 16:03
Localisation : 62 Verquin FRANCE

Re: Traversée en ferries pour aller en Corse

Message par Decarpentrie Bernard » 31 mars 2016 19:16

Bonsoir

Je pense que la SNSM (socièté de sauvetage en mer ) ne fait pas ce genre de prestation plutôt SNCM mais je me moque il m'arrive aussi de me tromper.

Bernard

caravanix
Messages : 1880
Inscription : 05 janv. 2008 12:03
Localisation : France

Re: Traversée en ferries pour aller en Corse

Message par caravanix » 10 mai 2016 13:54

De façon générale (il peut y avoir des exceptions):
- Corsica Ferries peut ouvrir ses bateaux des deux cotés et il n'est pas possible de tourner dans la cale. Ils font donc généralement entrer d'un coté et sortir de l'autre. Je n'ai jamais vu qui que ce soit aider à la manœuvre des caravanes ou remorques, ils ne savent pas faire et vu le manque de soin qu'ils ont pour les véhicules, je ne leur laisserai jamais toucher le volant. Il arrive qui prenne le volant des voiture à travers la fenêtre lorsque ça ne va pas assez vite mais je le déconseille très fortement car en cas d'accrochage, ils ne sont pas responsable (je l'ai vu)... C'est le conducteur qui a les pédales.
Il m'est arrivé de devoir manœuvrer pendant deux heures au milieu des semis qui commençaient à charger car ils ne voulaient pas lever le pont de mon coté au delà de 2m50 (ma caravane fait 2m55 et j'avais payé le supplément pour les 5cm). Ils voulaient me faire tourner en marche arrière au fond du bateau plus large mais ça passait pas (attelage d'une douzaine de mètres).
Attention pour les caravanes les plus longues en simple essieu, la rampe à l'avant du bateau est beaucoup plus raide que sur tous les autres bateaux et étroite. Il faut avoir le coup d’œil (ça passe, les semis passent) et ça touche à tous les coups sur l'arrière de la caravane et parfois à l'avant.
Le personnel ne parle que très rarement anglais ou français voire italien (il vient souvent des pays de l'est) et fais exprès de ne rien comprendre.
Pour moi, c'est à proscrire en caravane (à l'exception des plus petites).
- Les autres (Moby, ex-SNCM ou Méridionale), les bateaux sont plus grands. Il est possible de tourner au fond. On rentre d'un coté (tribord, par exemple) et on ressort de l'autre (à bâbord dans ce cas) face au quai. Il y a du personnel en nombre et compétent pour aider et qui ne stresse pas, ça se passe très bien même si on se demande si on va arriver à tourner la première fois (penser à prendre le virage un peu large comme pour un virage serré).
Sur un bateau plein et arrivé dans le dernier, il m'est arrivé de devoir charger en dernier et ne plus avoir la possibilité de tourner. J'ai choisi d'entrer en marche avant et sortir en marche arrière pour ne pas solliciter mon embrayage. La manœuvre était facile car ils m'ont fait sortir seul (rampe très large prévue pour plusieurs files de véhicules) et m'ont guidé jusqu'à la zone où j'avais la place pour me remettre en marche avant.
Pour moi, il n'y a aucun souci avec les 3 compagnies que je choisi de façon alternative en fonction des prix et des traversées proposées (il y en a beaucoup moins cette année).
Attention, chez Moby, le personnel n'est pas toujours francophone, il est pratique d'avoir quelques notions d'anglais.
Caravanix

Scudo Panorama 163cv (2015)
Burstner Belcanto 500TK avec Antilacet et système ATC

Répondre

Revenir à « Itinéraires »