Retour d'expérience sur un camping : Les Marettes

Campings dans le département 07 (Ardèche).

Modérateurs : Modérateurs, Adhérent et modérateur

Avatar de l’utilisateur
mekpy
Messages : 1118
Inscription : 08 janv. 2004 08:32
Localisation : Savièse Valais - SUISSE
Contact :

Retour d'expérience sur un camping : Les Marettes

Message par mekpy » 21 sept. 2012 15:36

Bonjour à tous,

Comme beaucoup d'entre nous, je suppose, je ne suis pas seulement inscrit sur ce forum.
J'ai pu lire sur un autre ce qui est ci-dessous.

J'ai demandé à l'auteur si je pouvais relayer l'information et il me l'a chaudement recommandé ......

Donc voici le récit :

________________________________________________________

Salut à tous,

Voici notre trop longue histoire, je ne résiste pas au plaisir et à la nécessité de vous la raconter.

La 1ère impression n'est pas toujours la bonne !!! J'en ai pour preuve…….
La dernière semaine d'août 2011, nous avions décidé de la passer en Ardèche. On s'y était prit sur le tard, et le matin même je téléphonais au camping Le domaine des Ranchisses 5***** à Largentière.
Je demande à la jeune personne qui me répond au téléphone que j'arriverai vers 14h et y aura-t-il de la place?
Elle me répond que oui sans aucun doute.

Et bien NON !!! On était arrivé vers 13h et le camping était archi plein. On n'était pas content du tout, et elle, bien ennuyée. Car, elle reconnaissait bien m'avoir dit oui le matin même, mais, submergé d'arrivants, le camping s'était vite rempli.
Elle me dirige alors vers un autre camping à 10km de là.
Vous verrez c'est très propre et ils ont également un complexe aquatique, nous dit-elle en espérant arranger le coup.
De toute façon on n'a pas le choix, et on y va.
On a donc quitté ce camping dont l'allure générale et rien que l'entrée et l'accueil étaient très séduisants.

On est accueilli dans le camping Les Marettes 3*** par un jeune homme d'environ 25 ans, sa sœur d'un age quasi identique l'accompagne dans la tâche, quant au papa et à la maman, ils ne sont là qu'en dilettante.
Le camping est extrêmement difficile d'accès, tant par les petites routes qui y conduisent que par les sentiers mêmes du camping. Un taux de déclivité jamais vu en camping empêche un attelage de taille modéré de gravir les pentes.
Pour combler ce handicap, le jeune dirigeant propose à tous visiteurs, d'atteler la caravane à son pick-up 4x4.
Pour ma part, la voiture s'en était bien acquittée.
Finalement on s'installe et la semaine se passe bien, on profite de l'espace piscine composé de 2 bassins adultes dont l'un surplombe l'autre de 4m, 3 toboggans permettent de s'amuser en passant du bassin supérieur à l'inférieur.
Un troisième et petit bassin est à l'usage des tous petits.
On sympathise avec les dirigeants, le courant passe, et on discute.

Voilà ce qu'ils nous disent ;;;;;

Les parents, pharmaciens à la retraite, ont vendu leur officine et ont acheté pour les "enfants" ce camping.
C'était leur toute 1ère saison, on sentait une inexpérience omniprésente mais atténuée par une bonne volonté et amabilité sincères. Par contre, Clément cultive assez facilement l'arrogance mesurée.
Il n'y a pas besoin d'être un grand physionomiste pour constater que cette famille est issue d'une certaine bourgeoisie, et que ce camping a été acheté un peu comme on achète un beau jouet à ses enfants gâtés.
Ceci dit, ils étaient tous bien sympathiques et serviables.
Dans les diverses discutions, on apprend également, que le plus gros de leur clientèle provient du surplus des Ranchisses.
D'ailleurs, à notre arrivée, s'était la 1ère question posée sur un ton convenu ; Vous venez de la part des Ranchisses !!!
Clément, le plus loquace de la famille, nous disait sans cesse moderniser et personnaliser son camping dans un avenir très proche. Vous verrez….L'année prochaine il y aura déjà beaucoup de changements !!! Nous disait-il fréquemment.
Le camping Les Marettes a un très fort taux d'occupation en MH, le reste est en emplacements pour les campeurs.
Mais un point surprenant n'avait pas manqué de nous surprendre, tous les emplacements campeurs sont difficiles d'accès par leur situation en hauteur, alors que les MH sont facilement accessibles ????

On avait quitté ce camping et leurs dirigeants avec un bon souvenir.

Cette année, semaine 36, on retourne en Ardèche.
Comme le coup des Ranchisses nous avait échaudé et que les Marettes nous avait séduit, on y retourne.
Un an…..Un an de passé, et plus rien à voir avec ce qu'on a connu ??????
Dans la carte mémoire de mon appareil photo j'ai au moins une centaine de clichés plus parlants que de longs discours.
Heureusement pour cette famille d'apprentis dirigeants, la carte à rendu l'âme, plus moyen de la lire sur mon ordi, je peux juste la visionner sur l'appareil photo. A ce propos, si quelqu'un peut m'aider à la charger dans l'ordi, je l'en remercie vivement. D'abord pour que je puisse montrer des photos authentiques qui corroboreront mes propos qui vont suivre et qui pourraient par leur nature, paraîtrent injustement excessifs. Ensuite, pour montrer au grand jour, dans quelles conditions inacceptables des caravaniers peuvent êtres accueillis dans un camping 3***.

A l'arrivée, c'est Marion qui nous accueille, gentiment elle nous propose de se faire monter la cara par le 4x4 de Clément, son frère.
Pas utile, puisque l'an passé la E250 y est très bien arrivé. Seulement, l'an passé les sentiers du camping étaient propres, exempt de tous branchages, gravillons, feuilles mortes, etc….
Au ¾ de la forte montée, la voiture s'avoua vaincue sur le gravier. Ce gravier descend par les pluies, de temps à autre un coup de balai aiderait les caravaniers ! Car là, c'est moi qui suis devenu le balayeur.
J'ai sorti le balai du coffre avant de la cara et j'ai balayé sous les roues sur une distance de 5 à 6 m. Ensuite j'ai pris mon élan et j'ai gravi péniblement le reste de la côte jusqu'au même emplacement que l'an passé.
Le même emplacement OUI !!! Mais les ronces et orties, maquis et détritus de tous genres en plus !
Bref, on s'installe. Ensuite on se promène dans tout le camping.
ATTENTION ! Ames sensibles s'abstenir, et je n'exagère pas. Pourvu que j'arrive à récupérer ces fichues photos.
Nous sommes le 1er septembre, et on constate avec effroi être les seuls occupants du camping. Toutes les allées sont dans un état qui préfigure un laisser aller, une démotivation, une absence complète de volonté au travail.
Elles sont toutes envahies par des détritus de toutes natures : branchages, feuilles mortes, papiers, cailloux, graviers.
Les rares poubelles ne sont plus vidées depuis longtemps.
Certaines allées, en particulier celles montant aux emplacements les plus ardus, ne sont plus défrichées, ronces et vivaces envahissent le passage sur la moitié de la largeur de l'allée. Il y a longtemps qu'une caravane ne peut plus y passer. Dans ces régions, la nature reprend très vite ses droits si on lui laisse le champ libre !
Continuant notre promenade, nos pas nous amènent au seul bloc sanitaire du camping. Les éviers extérieurs affectés à la vaisselle sont envahis par des déchets ménagers et autres insalubrités tout autant nauséabondes. La seule poubelle est pleine à craquer. A l'intérieur, le spectacle est déconcertant, inacceptable, répugnant…..! Les cabines de douches sont totalement submergées par les feuilles mortes, au point d'en obstruer les écoulements. Les lavabos entartrés sont également pollués par diverses cochonneries qui n'ont rien à faire là.
Les cabinets toilettes !!! Un pur chef d'œuvre !!! . On n'a jamais vu un tel spectacle aussi navrant. L'état des toilettes dénote un manque de respect pour la clientèle, soit, mais aussi et surtout un irrespect de soi.
Est-ce que chez soi on se plairait dans un tel bourbier ?
Les monticules de feuilles mortes ne sont pas bien grave à côté des cuvettes crépies de matières fécales séchées, de papier hygiénique jonchant le sol, des urinoirs jaunis, et enfin, du vidoir à WC chimique dans un état similaire aux cuvettes.

La visite pour aujourd'hui est suffisante, l'appétit coupé, aux limites des nausées, on se rend à notre caravane avec l'intention de replier bagages.

Le soir même, Ingrid se rend aux bacs à vaisselle pour y faire la nôtre dans un évier qu'elle se donnerait préalablement le mal de nettoyer.
Elle est aussitôt de retour !!! Il n'y a pas d'eau chaude ???? J'ai fais couler l'eau aux douches, aux lavabos, aux bacs à vaisselle, il n'y a pas d'eau chaude nulle part, me raconte t-elle.
La vaisselle, les douches, furent prises dans la cara.
Dès la nuit tombée, un noir absolu règne sur ce camping. Pas la moindre petite lumière pour trouer cette nuit profonde.
Seuls les 2 fluos anti panique des sanitaires créent un faible halo dans cet univers cauchemardesque.
Ingrid me confessa avoir eu très peur la nuit, seuls dans ce camping blafard, pour ma part j'ai bien dormi.

Le lendemain, nous sommes allés aussitôt aux Ranchisses demander s'il y avait de la place? A l'accueil on est reconnu.
Cette fois-ci, la jeune personne fait bien attention à ce qu'elle va nous dire! J'ai de la place à partir de mardi, si vous voulez je vous la bloque ?
A peine l'opération de réservation terminée, qu'une dame entre dans le bureau d'accueil, c'est Véronique la dirigeante, on se salue puis une conversation s'engage.
On lui explique notre mésaventure aux Marettes, et on en profite pour lui dire d'éviter au mieux d'envoyer son surplus de clients dans ce coupe-gorge. Elle nous répond être désolée mais que devant l'urgence de la situation elle ne peut guère faire autrement.

On retourne aux Marettes, la visite et les surprises sont loin d'être terminées.
Comme on doit repartir le lendemain, je décide de faire le tour en long et en large du camping pour faire le maximum de photos, parce que je me doutais bien que de narrer une telle histoire risquerait de passer pour un roman.
Il me reste à vous commenter l'état général des bassins du complexe aquatique.
A l'entrée, le pédiluve synthétise le niveau d'entretien, ce n'est qu'un magma de végétation en état de putréfaction baignant dans quelques cm d'eau.
Les toboggans ne sont plus alimentés en eau, feuilles, pommes de pins, branchages, sont dorénavant les seuls à profiter de la descente. Ce qui a pour effet de polluer le bassin inférieur au point de ressembler à une tisane verdâtre.
La ligne d'eau du bassin est à elle seule une synthèse du niveau de pollution de l'eau.
Le bassin supérieur a une eau tellement opaque qu'on ne voit plus ni le fond ni les bondes, escaliers et ligne d'eau sont dans le même état que ceux de l'autre bassin. Un câble flottant inerte pouvait laisser supposer qu'un robot inactif était en plongée.
Mais la palme revient quant même au petit bassin réservé pour les petits. A y regarder de près, on aurait peut être aperçu des crapauds forniquer, tant le lieu s'y prêterait. Le terme de "marre à canards" n'a jamais été aussi bien approprié.
L'eau, ou tout au moins ce qui devait être de l'eau, avait la même couleur que celle d'une marre. Brunâtre par l'infusion des déchets végétaux qui y pullulaient avec les insectes de toutes natures. Le fond du bassin était devenu invisible mais la ligne d'eau était à gratter au couteau.

Ingrid et moi possédons une piscine enterrée, on sait que pour être dans un tel état, les bassins n'étaient plus traités depuis aux moins 2 semaines. De temps à autre on passe le robot, on donne un coup d'éponge sur la ligne d'eau, et surtout, on surveille le niveau des produits pour l'équilibre et la clarté de l'eau, le système de filtration doit fonctionner un minimum d'heures dans la journée. Enfin, en cas ou l'eau viendrait à s'opacifier, des traitements de choc sont indispensables pour rendre l'eau saine.
Si je dis cela, c'est pour démontrer que cet état de délabrement ne pouvait pas être depuis la veille comme a tenter de le justifier ce jeune dirigeant lorsque Ingrid et moi nous nous sommes finalement fâchés.
Comparativement, lorsque nous partons 4 semaines de chez nous, notre bassin est rigoureusement propre et sain, il suffit de prendre ses précautions, de programmer suffisamment d'heures de filtration, de mettre suffisamment de produits dans les réservoirs, et çà suffit !

De même pour l'état général des plantations et espaces verts. Pour être dans un tel état, il faut que pendant l'année rien ne soit fait !
Ce n'est pas une situation qui date de l'avant-veille au soir, mais depuis pas mal de temps !

On en est loin des belles promesses de Clément qui devait faire de son camping un 4* puis un 5* avec tout le luxe que cela impose ???? De travailler avec des tours opérators comme il l'envisageait !!!

Enfin, on s'en va de ce "camping"….Voici la cerise sur le gâteau.
On attend près du petit chalet fermé faisant office de bureau d'accueil.
Finalement, d'en haut, on entend Clément crier ; j'arrive.
5 mn après il descend à pied, sort de sa poche son téléphone portable, se place devant le panonceau des tarifs, et, se met à pianoter sur le clavier de son téléphone basculé en version calculette.
Il compte à voix haute tout en tapotant ; 17.40€ par jour x 2, plus la taxe de séjour de 0.40€ x 4 = 36.40€;

Parfait, on lui tend la CB ?????? Comme çà dans la rue ?
Lui, très contrarié de ce mode de payement nous demande de bien vouloir payer en espèces.
Je refuse;
Lui, nous explique que le bureau est fermé, qu'il faudrait aller chercher la clef, que l'appareil à CB est relié à l'ordinateur que ce dernier n'est pas allumé, etc,,,etc.

Jusque là on avait réussi à se contenir, à garder notre sang froid, d'ailleurs, Ingrid et moi nous nous étions engagés mutuellement à ne pas sombrer dans la colère.
Cet engagement faisait suite à une concertation et à une prise de conscience tel que rien que d'en parler nous hérissait le poil. N'en parlons plus et partons, ce sont les meilleures choses à faire, nous étions nous dit.

Puis, Clément insiste pour être payé en espèces ! Ce à quoi nous lui répondons que de toutes façons il faudra bien tout ouvrir et allumer pour éditer la facture.
Une facture ? s'écria t-il. Mais n'y comptez pas!

En plus des conditions d'accueil et de résidences déplorables que nous avons subit par les agissements dolosifs de ce dirigeant, on venait de prendre conscience qu'en plus de nous avoir considéré comme des êtres inexistants juste bons à se laver et à chier dans des sanitaires insalubres, à se baigner dans des bassins où forniquent rats et crapauds, etc…. En plus de tout çà…..Il voulait se mettre nos biftons dans les fouilles.

C'est Ingrid qui déclencha les hostilités :
Très agacée par l'arrogance et le mépris que nous témoignait ostensiblement ce jeune dirigeant, Ingrid lui fit remarquer où se situaient ses engagements et responsabilités en tant que responsable physique et moral d'un camping.
Que la date de fermeture de son établissement affichée sur le panonceau des tarifs est au 16 septembre, que jusqu'à cette date incluse, il lui appartient de maintenir l'intégralité de son camping en l'état sanitaire et de propreté au regard des diverses règles et lois qui régissent ce genre d'établissement.
Notamment pour les piscines, les sanitaires, le restaurant.
Que toutes les infrastructures doivent fonctionner et doivent être utilisables. Notamment l'eau chaude, les sanitaires propres, de la lumière aux sanitaires et dans les allées dès que la nuit tombe.

Il tentait de se justifier en argumentant qu'on avait qu'à lui demander de mettre l'eau chaude ???? De laver les sanitaires ???? De démarrer les piscines ?????
Il ajouta : Vous comprenez, moi je croyais que dans une caravane comme çà, en désignant du doigt notre cara, on pouvait se doucher, faire la vaisselle, aller au WC ?
Consternant comme réplique :

Alors c'est moi qui reprends :
Vous savez jeune homme, quant on va au restaurant, on ne demande pas au Maître d'hôtel si les cabinets sont lavés du matin !!! Les toilettes doivent être propres, c'est une chose entendue, la question ne se demande pas !
Ce genre de questions vous n'avez même pas à vous les poser ! Ne vous souciez pas de savoir ce qu'on peut faire dans une cara comme çà !!! Occupez-vous de maintenir votre camping au niveau d'accueil que vous impose la législation.
S'en suivi une courte mais précise leçon de morale sur le bien fondé que nous avions à être profondément déçus par rapport l'année précédente et à ses belles promesses de renouveau.
Pour finir, nous l'avons placé devant ses responsabilités : Si vous acceptez de vivre dans un tel univers aussi glauque que sale que nauséabond, c'est que votre moralité est au même niveau.

Finalement, constatant que la CB et la facture étaient non négociables, que notre mécontentement était aux prémices de la paire de gifles, il nous dit avec un retour de manche : Allez, c'est cadeau.

L'accueil, la beauté, les riches installations, le dévouement et la gentillesse sans limite de l'équipe des Ranchisses nous ont vite fait oublier cette petite mésaventure.

Comme quoi, la première impression n'est pas toujours la bonne!
_____________________________________________________________

Le pseudo de la personne est : Riton

_____________________________________________________________

Si ce n'est pas posté au bon endroit je prierai les modérateurs de le déplacer ...........
Dernière modification par mekpy le 24 sept. 2012 10:37, modifié 1 fois.
Anciennement Caravane ADRIA Adora 563 PT 2009 passé actuellement au CC.
Tractée par un Volvo XC90 D5 BVA6 (200CV 420Nm) de 2011 (160'000 km)
Ancien possesseur de Pajero (2,5 TDI cabriolet, 3,0l V6 BVA, 3,2 DiD BVA)

Avatar de l’utilisateur
valdunord
Messages : 257
Inscription : 05 sept. 2010 13:30
Localisation : 59 Tourcoing - FRANCE

Re: Retour d'expérience sur un camping : Les Marettes

Message par valdunord » 22 sept. 2012 10:47

impressionnant comme lecture, à lire jusque la fin. incroyable que cela puisse exister!
Si vous pensez que l’aventure est dangereuse, essayez la routine…
Elle est mortelle
(Paulo Coelho)

Avatar de l’utilisateur
daniel_bel
Messages : 3020
Inscription : 18 avr. 2008 14:02
Pays : Belgique
Localisation : 101-Groland du Nord

Re: Retour d'expérience sur un camping : Les Marettes

Message par daniel_bel » 22 sept. 2012 11:31

E250 et Ingrid, j'avais pensé au Riton tout de suite. Comme quoi ma mémoire fonctionne encore à 0,01% au moins.
Le problème c'est que je le sais correct et fiable, ce qui empire l'impression laissée par le texte.

Je note ce camping en gras-souligné-italique-clignotant pour le cas où je passerais vers Largentière.
Merci Mekpy d'avoir ralayé l'info. ===8
Le brusseleir en Meuse
ImageFendt 495TG - Tucson D - Chez moi, c'est où je descends les vérins.

Avatar de l’utilisateur
polpollux
Messages : 177
Inscription : 21 mars 2009 14:43
Localisation : belgique
Contact :

Re: Retour d'expérience sur un camping : Les Marettes

Message par polpollux » 22 sept. 2012 12:35

carton rouge
il faudrait pouvoir donner des etoiles negatives a certain!!
hobby 400sf
Kia sportage 2.0 136 ch 4wd -- gps embarqué + garmin 2557 lmt
mover kronigs --pneu gtradial kargomax

Avatar de l’utilisateur
Papy80
Messages : 19934
Inscription : 07 oct. 2008 14:14
Localisation : 80/Somme /Picardie-Maritime/ FRANCE

Re: Retour d'expérience sur un camping : Les Marettes

Message par Papy80 » 22 sept. 2012 12:39

Bonjour ! :D
Je confirme l'opinion de Daniel_brx envers Riton ! :wink:
Riton est une personne d'une grande expérience et d'une grande fiabilité . :wink:
Je pense méme que son récit est un écrit mesuré et réfléchi ! :wink:
===3 Bonne journée ! :lol:

Avatar de l’utilisateur
Papy80
Messages : 19934
Inscription : 07 oct. 2008 14:14
Localisation : 80/Somme /Picardie-Maritime/ FRANCE

Re: Retour d'expérience sur un camping : Les Marettes

Message par Papy80 » 22 sept. 2012 12:43

polpollux a écrit :carton rouge
il faudrait pouvoir donner des etoiles negatives a certain!!
:roll: Sans donner d'étoiles négatives ,je pense que plus d'étoiles du tout serait une sanction justifiée :evil:
:roll: Mais ce camping existera-t-il encore l'an prochain ????
car un tel état d'abandon est certainement le signe d'une faillite prochaine ou annoncée ! :roll:
===3 Bonne journée ! :lol:

ptits-loup

Re: Retour d'expérience sur un camping : Les Marettes

Message par ptits-loup » 22 sept. 2012 15:46

ouhaaaaaaaaaaaa mekpy impressionnant , je pense que j'aurais fait dix minute , avec un petit crochet a la gendarmerie du coin ,pour une dénonciation en bonne eduforme .!!!!

Avatar de l’utilisateur
mekpy
Messages : 1118
Inscription : 08 janv. 2004 08:32
Localisation : Savièse Valais - SUISSE
Contact :

Re: Retour d'expérience sur un camping : Les Marettes

Message par mekpy » 24 sept. 2012 14:10

Attention Ptits-loup, je n'ai aucun mérite,

C'est Riton qu'il faut remercier .........
Je ne suis que "transitaire" dans cette histoire....

Mais je trouvais que de faire paraître un tel désastre dans un seul Forum n'avait pas suffisament d'impact .......

donc je lui ai demandé l'autorisation de le faire paraître ici.

Pour info complémentaire, il n'a pas pu récupérer ses photos ........... Donc, nous n'aurons pas d'images de cette catastrophe.
Dommage...
Anciennement Caravane ADRIA Adora 563 PT 2009 passé actuellement au CC.
Tractée par un Volvo XC90 D5 BVA6 (200CV 420Nm) de 2011 (160'000 km)
Ancien possesseur de Pajero (2,5 TDI cabriolet, 3,0l V6 BVA, 3,2 DiD BVA)

Avatar de l’utilisateur
daniel_bel
Messages : 3020
Inscription : 18 avr. 2008 14:02
Pays : Belgique
Localisation : 101-Groland du Nord

Re: Retour d'expérience sur un camping : Les Marettes

Message par daniel_bel » 24 sept. 2012 20:38

Oui enfin... Le texte est quand même FORT éloquent... Attendons deux ans et on verra. En attendant on s'abstient...

On dit tous dix fois dans sa tête: Les marettes, c'est pas marrant...Les marettes, on regrette...
Le brusseleir en Meuse
ImageFendt 495TG - Tucson D - Chez moi, c'est où je descends les vérins.

Avatar de l’utilisateur
Pencroft
Messages : 15397
Inscription : 05 août 2008 22:13
Pays : France
Localisation : 77410 Bordeaux

Re: Retour d'expérience sur un camping : Les Marettes

Message par Pencroft » 24 sept. 2012 20:50

Pour ne pas lui faire de pub il faut qu'on Marrettes d'en parler... :lol: :mrgreen:

===1
PENCROFT - Citroen Xsara - Eriba - GPS Garmin Nüvi 2597 LMT

Image

Avatar de l’utilisateur
daniel_bel
Messages : 3020
Inscription : 18 avr. 2008 14:02
Pays : Belgique
Localisation : 101-Groland du Nord

Re: Retour d'expérience sur un camping : Les Marettes

Message par daniel_bel » 25 sept. 2012 10:52

Je suis pas sûr; avec des gens comme moi au plus on marette le nom, au plus on a des chances de retemarettir et que ça marette tilt si on passe devant.

Aux Marettes, pas de raclette, aux Marettes les WC fouettent.
Le brusseleir en Meuse
ImageFendt 495TG - Tucson D - Chez moi, c'est où je descends les vérins.

Avatar de l’utilisateur
COLRING
Messages : 994
Inscription : 23 juil. 2010 17:59
Localisation : 02 aisne - FRANCE

Re: Retour d'expérience sur un camping : Les Marettes

Message par COLRING » 25 sept. 2012 18:52

Bonjour

il devrais ce dire je " Marettes " :lol:

===1
Nissan xtrail 2l dci 150CV SE
HOBBY 455 UF EXCELLENT
Moto : 600 Fazer
Image
Hébergé par Imagesia.com

Avatar de l’utilisateur
Pencroft
Messages : 15397
Inscription : 05 août 2008 22:13
Pays : France
Localisation : 77410 Bordeaux

Re: Retour d'expérience sur un camping : Les Marettes

Message par Pencroft » 25 sept. 2012 19:02

===8 ===8 ===8 ===8 ===8

===4 ===4
PENCROFT - Citroen Xsara - Eriba - GPS Garmin Nüvi 2597 LMT

Image

jluc1002
Messages : 13
Inscription : 11 sept. 2014 23:22
Pays : Belgique

Re: Retour d'expérience sur un camping : Les Marettes

Message par jluc1002 » 04 mars 2019 03:27

bon,jour,


pour récupèrer les photos essayer de retire la carte de l'appareil et la glisser dans l'endroit approprié du PC vous récupèrer vos photos sinon connecter votre appareil photo directement au pc , je ne connais pas vos capacités en informatique :)

ladaou
Messages : 275
Inscription : 30 janv. 2018 20:43
Localisation : Annecy
Contact :

Re: Retour d'expérience sur un camping : Les Marettes

Message par ladaou » 04 mars 2019 04:57

ce poste date de 2012, je suppose que les choses se sont améliorées, vu la notation sur différend média internet (Google 4.8 étoiles), effectivement, cette description apocalyptique a piquée ma curiosité, et je suis allé voir les commentaires.

Point négatif qui revient régulièrement, vaux mieux éviter d'y aller avec des gosses.

Répondre

Revenir à « 07 Ardèche »