Nos enfants et l'EDUCATION NATIONALE ?

Autres sujets de discussion (cuisine, sites personnels liés au camping, émissions TV et revues sur le camping...)

Modérateur : Modérateurs

Jeanda
Messages : 1276
Inscription : 17 oct. 2012 10:58
Pays : France

Re: Nos enfants et l'EDUCATION NATIONALE ?

Message par Jeanda » 15 févr. 2018 11:19

26 heures par semaine est le temps moyen par prof a soutenir l'attention de sa classe à son enseignement, chaque semaine, exactement la moitié du temps observable chez la moyenne des élèves.
Et ta dernière observation entre totalement dans le titre de mon sujet !
Il serait temps de ne pas demander à nos enfants ce que nous-même serions incapable de supporter.
Comment ?
Par un travail urgent sur les sujets prioritaires des programmes scolaires.
Malheureusement, les profs défendent, d'abord, leur propre assuidité.

Avatar de l’utilisateur
lebaniego
Messages : 4118
Inscription : 18 déc. 2009 15:00
Localisation : FRANCE
Contact :

Re: Nos enfants et l'EDUCATION NATIONALE ?

Message par lebaniego » 15 févr. 2018 11:37

Non 26 heures est le temps moyen de cours au collége et pour un collégien, hors enseignements optionnels. Pére de trois enfants (la petite dernière est en 3 iéme) et membre depuis des années de la FCPE, j'ai juste du mal avec les 52 heures... Ca voudrait dire que pour 6 heures de présence au collége, il y aurait 6 heures de devoirs... Je doute que ce soit la réalité.
Discovery II Td5 - 138 ch - 2000
Renault Twingo 1.2 - 1998
CC Autostar 505 GTX sur porteur J5 Turbo D -
Nordiste délocalisé en région parisienne, désormais enraciné dans la Nièvre

Jeanda
Messages : 1276
Inscription : 17 oct. 2012 10:58
Pays : France

Re: Nos enfants et l'EDUCATION NATIONALE ?

Message par Jeanda » 15 févr. 2018 11:45

Non, 26 heures est le temps qui est payé aux fonctionnaires, les élèves, eux, passent plus de temps au collège, 32 h, par exemple pour mon petit fils !
Quant-aux 52 heures, lis ce qui se révèle sur ce sujet par certains qui pensent comme moi.

Avatar de l’utilisateur
lebaniego
Messages : 4118
Inscription : 18 déc. 2009 15:00
Localisation : FRANCE
Contact :

Re: Nos enfants et l'EDUCATION NATIONALE ?

Message par lebaniego » 15 févr. 2018 12:10

:shock:

Je veux juste des sources, pas ce que pensent certains sur le sujet...

Les profs défendent plus souvent l'école que leurs avantages... On leur demande d'enseigner, de se substituer aux parents, de jouer les assistantes sociales et de faire la police dans leurs classes. Le tout dans un contexte où les droits des gosses et des parents sont sacralisés... Je trouve normal qu'ils défendent leur tartine.
Discovery II Td5 - 138 ch - 2000
Renault Twingo 1.2 - 1998
CC Autostar 505 GTX sur porteur J5 Turbo D -
Nordiste délocalisé en région parisienne, désormais enraciné dans la Nièvre

Jeanda
Messages : 1276
Inscription : 17 oct. 2012 10:58
Pays : France

Re: Nos enfants et l'EDUCATION NATIONALE ?

Message par Jeanda » 15 févr. 2018 12:40

Le temps de présence déclaré par les professeurs sur leur lieu de travail est une moyenne de 40 heures.
Selon leur degré hierarchique il leur est imposé de 15 à 20 heures de présence d'enseignement, et la réalité observée sur l'ensemble des sites est de 26 heures, 26 heures qui tiennent compte aussi des temps de formation qu'eux mêmes intègrent, mais aussi de leur absentéisme !
Ceci a-t'il un lien avec les 52 heures moyennes d'occupation de nos enfants, j'en suis persuadé !
Voila qui contrarie un peu ce que tu idéalises, d'abord ils sont payés, ensuite des écarts importants entre les 40 heures et les moyennes à 26 heures, et enfin leur défense de l'école plutôt que leurs avantages. Ils défendent super bien....leur tartine !
Mais ceci nous éloigne du sujet qui est nos enfants et l'éducation nationale avec cette lenteur à réaliser des réformes, et cette course au nombre de reçus au bac , bac qui est, en valeur, de plus en plus en difficultés, quant-t'à sa correspondance avec l'avenir de ceux qui le détiennent.

Avatar de l’utilisateur
blancoco
Messages : 3663
Inscription : 06 mai 2014 23:26
Pays : France
Localisation : 18

Re: Nos enfants et l'EDUCATION NATIONALE ?

Message par blancoco » 15 févr. 2018 13:34

lebaniego a écrit :
15 févr. 2018 10:04
Je parlais de devoirs purs, pas de travail perso... Mais ce travail perso, à mon sens il doit presque être constant. C'est se cultiver et c'est aux parents d'accompagner. Ce n'est pas forcément 'scolaire', juste une ouverture constante sur tous les sujets et à tout moment.
Ma fille est une sacrée bosseuse, mais il y a des week-ends trop chargé et assez régulièrement, si c'était seulement 3 à 4 fois dans l'année ou ça se bouscule soit. Mais là c'est plutôt 1 à 2 week-end par mois ou elle doit bosser constamment :evil: ....
Burstner 5705 Tv city - année 1989 - double essieux - Ptac 1300 - Pv 1079 - Cu 221
[imgImage[/img]

Avatar de l’utilisateur
lebaniego
Messages : 4118
Inscription : 18 déc. 2009 15:00
Localisation : FRANCE
Contact :

Re: Nos enfants et l'EDUCATION NATIONALE ?

Message par lebaniego » 15 févr. 2018 13:47

Les profs sont-ils responsables des choix idéologiques et contre-productifs des décideurs politiques ? Qui a foutu l'EN dans la situation actuelle ? Les politiques. Tu peux poser la même question pour tous les services de l'état, y compris pour notre SNCF...

Et encore une fois... Trois filles au collége, aucune n'a été occupée 52 heures par semaine... Et pourtant deux langues depuis la 5iéme ou la 6iéme ainsi que le latin... Donc je ne sais toujours pas d'où tu sors ces heures supplémentaires...

@ blancoco
Mon ainée a fait trois ans de lycée en section bilingue... Cours en français et en espagnol et en terminal, les épreuves du baccalauréat plus des épreuves du bachillerato espagnol. Au final elle a eu son bac avec mention et son bachillerato. Elle bossait mais jamais au point de se coltiner 3 ou 4 heures chaque jour... Ca arrivait une fois par semaine, rarement deux... Elle bossait un peu le samedi et se gardait son dimanche... Aprés il est vrai que les profs se coordonnent parfois assez mal et que ça peut engendrer des surcharges...
Discovery II Td5 - 138 ch - 2000
Renault Twingo 1.2 - 1998
CC Autostar 505 GTX sur porteur J5 Turbo D -
Nordiste délocalisé en région parisienne, désormais enraciné dans la Nièvre

Avatar de l’utilisateur
lebaniego
Messages : 4118
Inscription : 18 déc. 2009 15:00
Localisation : FRANCE
Contact :

Re: Nos enfants et l'EDUCATION NATIONALE ?

Message par lebaniego » 15 févr. 2018 13:48

Blancoco : privé ou public ?
Discovery II Td5 - 138 ch - 2000
Renault Twingo 1.2 - 1998
CC Autostar 505 GTX sur porteur J5 Turbo D -
Nordiste délocalisé en région parisienne, désormais enraciné dans la Nièvre

Jeanda
Messages : 1276
Inscription : 17 oct. 2012 10:58
Pays : France

Re: Nos enfants et l'EDUCATION NATIONALE ?

Message par Jeanda » 15 févr. 2018 14:14

Pour répondre à qui est responsable, je dirai les deux, des gouvernements qui posent des réformes applicables à des dates ou ils ne sont plus là et des enseignants freinant des 4 fers.
Rappelle-toi Claude Allegre, et son " dégraissage du mamouth " espoir impossible à réaliser !
Et les marches avant-marches arrière de ces dernières années avec l'arrêt du travail à 12h00 !
Les tentatives perdues dans la remise en valeur, lors des orientations, vers les travaux manuels !

Avatar de l’utilisateur
DEN62
Messages : 311
Inscription : 30 déc. 2013 23:31
Pays : France
Localisation : St OMER 62

Re: Nos enfants et l'EDUCATION NATIONALE ?

Message par DEN62 » 15 févr. 2018 14:45

Salut,

Moi ce qui me fait rire c'est qu'un jeudi soir on te demande de voir le prof le lendemain matin a 9 h00 !!!

Attention c'est pas lui qui le demande directement, car il est déjà parti depuis longtemps quand tu arrive a la garderie !

Alors que je doit prendre la route a 7h15 pour aller au taf a 50 km de la maison !!

Faut qu'ils reviennent sur terre et qu'ils arrêtent de se reproduire entre eux.

A+
Lodgy 110cv 5p
Eifelland 520 TKM.
Image

bernard59310
Messages : 129
Inscription : 10 déc. 2017 11:45
Pays : France

Re: Nos enfants et l'EDUCATION NATIONALE ?

Message par bernard59310 » 15 févr. 2018 14:49

bonjour
DEN62 a écrit :
15 févr. 2018 14:45
Salut,
.......

Faut qu'ils reviennent sur terre et qu'ils arrêtent de se reproduire entre eux.

A+
restons polis avec ces personnes, j'en fais partie et je me sens choqué par tes propos car je ne me considère pas ainsi .... je suis comme vous sur un forum ouvert à tous et pour moi, la première valeur à produire sur ce lieu d'échange est bien le respect ...

merci de m'avoir lu
Bonne route à tous

Bernard

Avatar de l’utilisateur
lebaniego
Messages : 4118
Inscription : 18 déc. 2009 15:00
Localisation : FRANCE
Contact :

Re: Nos enfants et l'EDUCATION NATIONALE ?

Message par lebaniego » 15 févr. 2018 15:04

Oui ils sont parfois un peu 'décalés'... Moi c'est la prof principale de ma fille qui en a fait les frais...
Elle m'a dit "une chose est sûre, votre fille n'ira pas en pro !"... Donc je n'ai pas résisté au plaisir de lui expliquer mon parcours... 3ième, BEP, BAC PRO, BTS, Licence, cursus AFT-IFTIM... J'ai cru l'achever en lui expliquant que j'avais appris l'espagnol seul et en trois ans et que ça m'avait rapporté un 18 lors des épreuves du BTS... Donc de débutant à Bac +2, merci les méthodes Atlas... :mrgreen:
Pour conclure je lui ai expliqué que je préférais voir ma fille heureuse et épanouie dans une filiére manuelle que dans les usines à chômage baptisées universités...
Une chose est certaine : elle m'aime plus :mrgreen:

@ bernard : ne le prend pas mal. J'ai eu des enseignants formidables, dont un prof de français en 3 ième qui m'a encouragé dans le choix d'une filiére pro... Mais j'ai aussi eu trop de profs qui voyaient là un échec scolaire...
Discovery II Td5 - 138 ch - 2000
Renault Twingo 1.2 - 1998
CC Autostar 505 GTX sur porteur J5 Turbo D -
Nordiste délocalisé en région parisienne, désormais enraciné dans la Nièvre

Jeanda
Messages : 1276
Inscription : 17 oct. 2012 10:58
Pays : France

Re: Nos enfants et l'EDUCATION NATIONALE ?

Message par Jeanda » 15 févr. 2018 15:58

J'en profite, Bernard, puisque tu sembles être prof, as-tu une expérience qui te permettrait, ici, de nous en faire profiter, en, par exemple, nous éclairer sur tes souhaits d'un enseignement réformé afin que l'essentiel reste en toute matière et colle, avec l'age, aux carrières nouvelles à faire embrasser aux élèves ?

Avatar de l’utilisateur
blancoco
Messages : 3663
Inscription : 06 mai 2014 23:26
Pays : France
Localisation : 18

Re: Nos enfants et l'EDUCATION NATIONALE ?

Message par blancoco » 15 févr. 2018 17:42

lebaniego a écrit :
15 févr. 2018 13:48
Blancoco : privé ou public ?
Public ! Également bi langues anglais/allemand, l'an prochain seconde européenne...
Dernière modification par blancoco le 15 févr. 2018 19:18, modifié 1 fois.
Burstner 5705 Tv city - année 1989 - double essieux - Ptac 1300 - Pv 1079 - Cu 221
[imgImage[/img]

bernard59310
Messages : 129
Inscription : 10 déc. 2017 11:45
Pays : France

Re: Nos enfants et l'EDUCATION NATIONALE ?

Message par bernard59310 » 15 févr. 2018 18:50

Jeanda a écrit :
15 févr. 2018 15:58
J'en profite, Bernard, puisque tu sembles être prof, as-tu une expérience qui te permettrait, ici, de nous en faire profiter, en, par exemple, nous éclairer sur tes souhaits d'un enseignement réformé afin que l'essentiel reste en toute matière et colle, avec l'age, aux carrières nouvelles à faire embrasser aux élèves ?
je suis effectivement prof en bts et licence.

Ce que je constate :

* des étudiants très addicts aux gsm et aux jeux. Ils arrivent en cours complètement explosés d'avoir joué une grande partie de la nuit.
* des étudiants qui ne savent plus rédiger 3 lignes sans faute de français
* des étudiants qui ne savent plus effectuer un petit problème que certains d'entre nous ont connu au certificat d'étude. Le calcul de la surface d'un disque est devenu une épreuve à lui seul. Véridique : "Monsieur, 10 mm, ça fait bien 0.1 m ?"...
* un manque d'autonomie criant, il faut sans arrêt les prendre par la main ....

Mes souhaits

Pour moi, un premier souhait : les enseignements de base (savoir lire : j'entends par là comprendre ce que je lis pour pouvoir exploiter une consigne, écrire en relativement bon français, compter), les indispensables de notre époque en sortie d'école primaire. Encore ce jour, un calcul de puissance à travers une chaîne fonctionnelle : 20 étudiants et presque autant de réponses différentes .... car la calculatrice mal utilisée ne fait que calculer ce qu'on lui pose. Je suis toujours émerveillé de voir des anciens qui ont peu de bagages scolaires et écrire de leur plus belle plume sans faute !!!!!et je ris lorsque, en allant en entreprise, je vois une note de service écrite par un responsable, jeune, avec des fautes à chaque ligne : il y a de la rigolade dans les rangs ....

Pour moi, un second souhait : Ré apprendre que l'effort est un bien pour l'être humain, que le tout cuit ne dure qu'un temps ....

Lors des journées portes ouvertes, lorsque je demande quelles sont les matières essentielles, l'on me répond, aussi bien parents que jeunes : le technique (mécanique, automatismes, ...) et son étonnés de ma réponse :

un CV et une lettre de motivation avec une faute et c'est la poubelle
un entretien en anglais sans répondant et c'est un refus. Beaucoup de société ont besoin de collaborateurs qui vont échanger (clients, collaborateurs mondiaux) en langue étrangère et donc l'anglais. Dans les écoles d'ingénieurs, pas de diplôme sans un niveau atteint au toeic (test en anglais).

donc pour moi, pour répondre à la question posée : "nous éclairer sur tes souhaits d'un enseignement réformé afin que l'essentiel reste en toute matière et colle, avec l'age, aux carrières nouvelles à faire embrasser aux élèves ?"

Comment j'envisage la formation

1) un savoir être : devenir adulte par la vie en communauté (sport, actions collectives éducatives ou sociales, ...)

2) un bagage en français et en anglais

3) un outil de travail : les maths (elles servent à tous les niveaux, même dans notre vie quotidienne). Sur 9 sections de BTS, seules 2 ont encore des maths !!!!

4) une formation annexe et là, j'englobe toutes les autres matières : une ouverture sur notre monde, notre société en fonction des affinités de chaque élève avec son devenir (svt, histoire, géo, ...)

Ce qui me semble annexe mais nécessaire par branche

Ce pourquoi je bosse et qui est primordial ce jour : la partie mécanique et les automatismes. J'ai commencé il y a presque 40 ans avec des automatismes câblés, des pc 8086 avec coprocesseur arithmétique 8087 et 1 ou 2 pc par section .. Puis j'ai connu les automates avec quelques entrées sorties très volumineux et des pc plus performants ... Je suis avec des automates qui se logent donc une poche de veston, connectés en réseau aux autres systèmes, des salles avec 20 pc qui remplacent les tables à dessin ...

Ce que je veux dire : former un jeune à l'esprit technique (mécanique, logistique, bancaire, ...) mais pas à un outil proprement dit, cela fige l'esprit et nos jeunes seront comme nous, la technologie évoluant, ils devront s'adapter et c'est pour moi l'essentiel : Prendre du recul pour s'adapter ... et surtout quel métier existera encore dans 15, 30 ans ?

Voilà ma vision à 3 ans de la retraite. Que faut-il faire en primaire, au collège, au lycée, et ainsi de suite .... C'est un autre débat :( je ne peux que constater ce que je vis ...
Bonne route à tous

Bernard

Répondre

Revenir à « Le Bar des Campeurs »